LES FICHES OVULATION : Pourquoi le cycle peut être irrégulier ?

Qu’est-ce qu’un cycle irrégulier ?

Les cycles sont différents chez les femmes. Il est possible que vous ayez un cycle irrégulier. Cela signifie que vous n’avez pas vos règles à intervalle régulier.
Dans certains cas, un retard de quelques jours existe. Cependant, quand les écarts sont irréguliers entre les différents cycles, on parle de cycles irréguliers.

 

Deux types de cycles existent :
– Le cycle court : moins de 21 jours
– Le cycle long : plus de 35 jours

A noter : un cycle est régulier lorsqu’il est d’une durée comprise entre 25 et 35 jours, même si cette durée varie d’un cycle à l’autre (26 jours pour un cycle, 29 jours pour un autre…)

 

Quels sont les problèmes liés aux cycles irréguliers ?

Le cycle est parfois perturbé, modifiant de fait la période d’ovulation. Les causes peuvent être nombreuses et variées. Selon la docteur et gynécologue Véronique Bied Damon, cette perturbation d’ordre physiologique est le plus souvent due :

– À la prise de certains médicaments comme les anxiolytiques, les neuroleptiques ou encore les antidépresseurs qui élèvent le taux de prolactine

– Au stress et à la fatigue

– Aux voyages ou à la modification du rythme de vie qui bouleversent la production de mélatonine

– À une variation trop rapide du poids, en particulier l’anorexie ou un amaigrissement trop rapide. De même, l’excès pondéral s’accompagne souvent de troubles ovulatoires. Selon les spécialistes, 40% des cas de cycles irréguliers sont causés par une anomalie nutritionnelle.

– Aux premiers temps du cycle menstruel. Laissez le temps au processus de s’installer, généralement cela peut atteindre l’âge de 20 ans. À cet âge, le cycle se stabilise. Il ne faut donc pas tirer de conclusions précipitées.

– L’arrêt récent d’un contraceptif lorsque vous envisagez une grossesse provoque parfois un cycle irrégulier durant quelque temps, avant de retrouver un rythme régulier.
– La pré ménopause peut également influer sur le cycle menstruel et par là même, l’ovulation.


Par ailleurs, la pollution est un perturbateur pour votre cycle. Une étude en ce sens a été publiée dans le journal Human Reproduction. Des chercheurs américains du Boston Medical Center ont souligné l’impact des particules fines dans l’air sur le cycle féminin. Au cours de leurs analyses, ils ont suivi 34.832 femmes. Toutes celles ayant été exposées à une forte pollution ont connu des perturbations dans leur cycle.

Que faire pour réguler un cycle irrégulier ?

Dans ces cas de figure, il est essentiel de consulter un professionnel et/ou un gynécologue. Ces consultations vous offrent une approche personnalisée. Des examens complémentaires vous seront prescrits afin de déterminer la cause précise de ces menstruations irrégulières et d’écarter tout problème organique. Si aucune cause physique n’est décelée, un traitement hormonal ou un suivi plus personnalisé vous sera proposé.

De plus, si vous souhaitez aller plus loin, différentes solutions existent pour tenter de réguler votre cycle :

– Solutions de phytothérapie pour réguler naturellement les cycles menstruels avec certaines plantes qui sont connues pour être un stimulant du flux sanguin utérin
– Une bonne hygiène de vie avec l’arrêt de la cigarette, un temps de sommeil suffisant ou encore la pratique d’une activité physique régulière
– Avoir une alimentation équilibrée avec un régime spécifique
– Faire appel à un soutien psychologique afin d’entamer un suivi. Des blocages psychiques peuvent impacter le cycle féminin.

Toutes ces solutions vous permettent d’améliorer votre quotidien et tenter de contrôler votre cycle, dans l’objectif de pouvoir concevoir votre bébé plus rapidement.